Journal intime

New compte IG – New départ

1 juin 2018

Hello mes amours

J’espère que vous passez un bon début de weekend, ensoleillé sera-t-il je l’espère ! Ce weekend pour ma part j’ai pas mal de choses de prévues, à commencer par voir les copains bien évidemment.

Cette semaine pour ma part a été riche en rebondissements. Inattendus pour être honnête, même si dans le fond c’était déjà tout murement réfléchi depuis pas mal de temps.

Il y a trois jours en rentrant d’une superbe soirée avec les copains, j’ai totalement vrillé. Quand je vous dis vriller, c’est vriller. J’ai décidé sans réfléchir en 10 fois à recréer un compte Instagram et repartir sur de nouvelles bases.

IMG_1815_Facetune_28-05-2018-15-25-59.jpg

Six ans de boulot partis en fumée ?

On peut dire ça comme ça. Il se trouve que depuis un certain temps, je ne me sentais absolument plus épanouie du tout dans ce que je faisais, même si à côté de ça, le plaisir de me faire shooter et de photographier lui était toujours bien présent.

En fait, j’en ai tout simplement eu ras-le-bol d’exposer mon travail dans le vent. Dans le vent ? Oui. C’est tout à fait le terme qui définit mon ancien compte aujourd’hui.

J’ai commencé mes tout débuts sur Instagram il y a plus de six ans maintenant. Au départ, c’était simplement dans le but de poster par plaisir, puisque Instagram fonctionnait comme ça au début. Et puis plus les années ont passées, plus Instagram s’est vu changé. Je l’ai vu changé moi aussi. Ce réseau de partage devenu business. Alors forcément quand on découvre qu’il est possible de gagner sa vie sur ce réseau, on s’imagine déjà mondes et merveilles, notamment pour les passionnés de photos comme moi.

Alors il y a trois ans à peu près, tout en continuant ma passion avant tout, je me suis un peu plus intéressée à cet univers de business. J’ai commencé à devenir blogueuse et à enchainer de nombreux partenariats. Alors au début c’était super, et puis au fil des années, je me suis rendue compte que les partenariats des débuts d’instagram n’avaient rien à envier à ceux d’aujourd’hui.

Aucune évolution - point de non retour

A vrai dire, je n’ai remarqué presque aucune évolution de ce côté là. Alors certes je ne vais pas cracher dans la soupe car il y a des marques qui m’ont énormément apportées, notamment sur le plan professionnel car ça m’a permise de toucher à des domaines que je ne connaissais pas, et j’ai eu la chance de pouvoir voyager et d’être invitée à des événements prestiges, mais par contre niveau visibilité c’était de la nioniotte.

Je m’explique. La base d’un partenariat selon moi, c’est l’échange, le partage, l’entre-aide. Quand une marque vienne vous démarcher en vous expliquant qu’elle apprécie votre compte, votre travail, qu’elle vous suit depuis maintenant un certain temps et qu’elle serait très contente de travailler avec vous, c’est que dans le fond, vous faites du bon boulot et que votre univers plait. C’est plutôt flatteur d’ailleurs.

Mais l’envers du décor ? Est-ce qu’on en a déjà évoqué le sujet une seule fois ? Pas à ma connaissance en tout cas. Et c’est pour ça qu’aujourd’hui j’ai décidé d’être transparente avec vous comme je l’ai toujours été parce-que c’est vraiment des situations qui m’ont plus d’une fois mises mal à l’aise, et qui m’ont bien trop souvent fait remettre en question mon travail, la personne que je suis.

L’envers du décor est que bien trop souvent, il y a des non-retours lors de ses partenariats. Quand on vous demande de faire des photos, parfois bien précises, qu’on vous dit qu’elles sont superbes, parfois pas et qu’on vous fait recommencer 10 fois la photo, et qu’au bout du compte ce partenariat se finit par un « merci bonne journée » et que derrière il y a 0 repost de leur part ni aucune reconnaissance derrière, ça fou les boules. Ha ouais, je peux vous dire que t’as les boules mais bien comme il faut.

Parce-que le minimum dans une collaboration, c’est un retour. Un repost qui permettrait de nous faire savoir qu’en effet, comme la marque nous le disait depuis le départ, notre travail est bon et qu’il plait surtout. Et nous influencers, ça nous permettrait de gagner aussi un peu en visibilité comme elles ont pu gagner grâce à notre post.

Mais non à croire que maintenant, les choses ne se passent pas comme ça. Et c’est à partir de là que j’ai vu mes statistiques complètement dégringolées alors que je suis persuadée, malgré l’algorithme qui fait bien chier aussi autant se le dire, que s’il y avait ce genre de retour, mes statistiques auraient déjà augmentées un minimum. Mais ça n’a jamais été le cas malheureusement.

C’est en grande majorité le pour quoi j’ai décidé de repartir sur de nouvelles bases. Parce-que plus ça allait dans le temps, plus je m’en demandais un peu trop, plus je voyais grand, plus je me perdais surtout.

J’ai commencé à me demander si c’était finalement une bonne idée de quitter mon boulot et de créer une auto entreprise. Tout en sachant qu’elle a énormément de mal à fonctionner. J’ai commencé à me demander si mon travail était à la hauteur de ce que je pouvais réellement donner, j’ai commencé par sérieusement me paumer dans cette histoire, à ne presque plus savoir qui j’étais.

Je pense que ce qui m’a sauvé malgré tout, c’est ma force de caractère malgré mes rechutes, de dire merde quand quelque chose ne me plait pas, le soutien de ma communauté que j’ai acquéri depuis pas mal de temps déjà et qui m’ont toujours conseillé de faire ce qui me rendait heureuse, le soutien de ma famille et de mes amis aussi. Mais surtout le fait que j’ai su « me différencier » de la plupart des personnes sur ce réseau en conservant mon univers bien à moi.

Mais croyez-moi, parfois cela ne suffit pas à avoir le courage de dire merde à tout ça.

Mais il y a trois jours, j’ai eu le courage de le faire. Alors oui c’est triste à dire en ayant un regard extérieur, que si je n’avais pas « vrillée », je n’aurais jamais eu les « couilles » de dire merde. Parce-que oui, sous l’emprise de la colère et de la tristesse, j’ai décidé de m’écouter. C’est pour quoi aujourd’hui, j’ai pris un nouveau départ en laissant derrière moi 6 années de boulot, de passion, de partage.

J’ai reçu pas mal de messages d’incompréhension. Pour certaines personnes, je ne devrais pas lâcher un compte à 27 000 personnes. D’ailleurs quand je vois ce chiffre, sachez une chose c’est que sur ses 27 000 personnes, même pas le tiers étaient actifs. Soit parce que depuis des années, des personnes ont laissé de côté leur compte, soit parce-qu’il y a des gens uniquement par intérêts et qui se fou royalement de tout le boulot que vous entreprenez, soit parce-qu’ils sont là que par voyeurisme. Alors autant vous dire, dans le fond ça justifie très bien finalement les statistiques complètement catastrophiques.

Des messages me disant que je ne me rendais pas compte de la chance que j’avais de collaborer avec des marques, qu’aujourd’hui, je n’aurais plus rien de tout ça. Alors moi si je devais vous répondre, je vous dirais simplement que si toutes ses marques avec lesquelles j’ai pu travailler pendant ses nombreuses années appréciaient vraiment mon travail et la personne que je suis, que j’ai 27 000 ou 800 abonnées aujourd’hui (et encore qu’est-ce que je déteste ce terme « d’abonnées »), ils me suivront quoi qu’il arrive et verront au dessus d’une communauté de 800 personnes, super actives pour le coup comparé à 27 000 personnes dont plus de la majorité ne sont que des fantômes, des plantes vertes.

IMG_2128_Facetune_28-05-2018-16-47-30.jpg

Aujourd'hui c'est une renaissance

Aujourd’hui, c’est une renaissance pour moi. J’ai reçu énormément de messages chaleureux, de soutien, de compréhension et d’amour. Je ne m’attendais pas à autant à vrai dire, et croyez-moi, plus d’une fois j’ai failli en verser des larmes.

J’ai eu également de nombreux messages des marques avec lesquelles j’ai pu bosser depuis des années et qui me soutiennent à fond dans ce nouveau départ et autant vous dire que ça m’a beaucoup touché.

Je suis super fière de me dire qu’aujourd’hui, j’accumule une communauté vraie, sincère et active, fière de mon travail et fière de la personne que je suis réellement. Qui a su voire en moi et derrière ce que j’ai bien voulu montrer en photos une personne sensible et parfois mal dans sa peau.

On m’a confié aussi suite à ça à de nombreuses reprises que certaines personnes se remettaient aussi en question pour les mêmes raisons que moi, ayant une grosse communauté. D’un sens ça m’a permise de comprendre que j’étais de loin la seule dans ce cas et à penser comme ça.

Alors si j’ai une chose à vous conseiller, écoutez-vous. Je sais que parfois c’est important d’avoir les avis de sa communauté mais sachez une chose, personne d’elles ne pourra se mettre à votre place et à comprendre réellement le sentiment de doute, d’incertitude, et de malaise qui sommeille en vous. Si la meilleure chose pour vous est de repartir sur de bonnes bases, même avec 90K, sachez que si la majorité des personnes vous ont aimé et apprécient toujours autant votre travail et votre personne, ses personnes vous suivront quoi qu’il arrive et quoi que vous décidiez de faire. Le principal dans tout ça c’est que ça vous rende heureux, que vous vous sentiez bien et que vous repreniez goût à faire ce que vous aviez toujours fait.

Il ne faut pas que Instagram devienne une contrainte pour vous mais plutôt un plaisir de partage comme à l’ancien temps. Il faut que vous retrouviez l’envie de partager avec les autres. Instagram ne doit pas devenir une obligation. Instagram est avant tout un réseau de partage, il a été conçu de base pour ça.

Je sais très bien dans le fond que toutes ses personnes ayant réussi sur ce réseau ça vous donne envie. Mais sachez que pour la grande majorité, ses personnes ont commencé bien plus tôt sur ce réseau et donc la difficulté de réussir était moins importante qu’aujourd’hui. Ne les enviez pas cela ne sert à rien. Moi bien au contraire, je suis super contente de voir que par exemple Camille, Caroline et de nombreux influencers aient réussi. Ils le méritent. Et ils nous prouvent chaque jour que le meilleur moyen de réussir et d’être soi-même et de faire ce qui nous rend heureux.

Alors s’il vous plait, écoutez-vous et si demain vous décidez de reprendre tout à 0, faites le. Et à partir de ce moment là, vous verrez les choses différemment et vous reprendrez goût à la vie et au partage.

Pour finir, on m’a demandé aussi ce que je comptais faire pour le coup maintenant. Alors la réponse est très simple : je vis et je verrai. Je ne veux plus me prendre la tête à savoir si demain je serais capable de reconstruire une communauté à plus de 27 000 personnes. Là n’est même plus la question. Cependant, l’idée de vivre de ma passion ne me quitte pas car dans le fond, c’est ce dont j’ai réellement envie de faire, mais de façon différente. Alors je me laisse le temps. Le temps fait bien les choses apparemment. Alors qui vivra verra.

En tout cas merci à toutes les personnes qui m’ont suivi depuis toutes ses années et qui sont encore là avec moi dans cette nouvelle aventure, merci à toutes les nouvelles personnes qui m’ont découverte, sachez que vous êtes les bienvenues. Et concernant les autres, je peux concevoir qu’il n’est plus nécessaire pour vous et que vous préfériez que nos chemins se dispersent maintenant, et donc pour ça je vous remercie de votre fidélité et vous souhaite une bonne continuation dans vos projets.

Alors ? Prêt(e)s à me suivre dans cette nouvelle vie ?

Le lien juste ici :

https://www.instagram.com/soulsensitive/?hl=fr

Ou alors cliquez ici (sur le ici).

Prenez soin de vous,

A bientôt ♡

 

 

  1. Je ne connaissais pas du tout ton «  ancien » comte et je découvre le nouveau ainsi que ton blog un peu par hasard. Mais l’univers, la douceur et l’authenticité que j’ai pu voir sur tes quelques photos postées se confirment par ton texte ici. Tu as un du courage pour moi et non un geste de « « folie ». De t’écouter toi et uniquement toi. Tu as pris une belle décision, qui t apportera certainement beaucoup personnellement et professionnellement. Je suis sûre que ta communauté va te suivre et que ça va être aussi l’occasion à des personnes comme moi, qui ne te connaissaient pas, de te découvrir 🙂 bravo à toi et bon nouveau départ

    1. En effet ça m’apporte déjà tellement mine de rien… j’encourage vivement les personnes à franchir le pas si elles veulent le faire… c’est important de penser à soi… en tout cas merci ma belle ça me fait super plaisir… bienvenue à toi ♡

Laisser un commentaire

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :